0%
Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Évaluation de la fragilité par les médecins généralistes

Je m'appelle Romain Rouget, je suis remplaçant en médecine générale dans le département des Ardennes. Dans le cadre de ma thèse, je réalise une évaluation des pratiques professionnelles concernant le repérage de la fragilité chez les sujets âgés en médecine générale.

Le questionnaire s'adresse aux médecins généralistes installés.

Compléter ce questionnaire vous prendra environ 7-8 minutes.

Plus vous serez nombreux à compléter ce questionnaire, plus les résultats seront représentatifs de nos pratiques.

Merci d'avance de votre participation !

La Société française de gériatrie et gérontologie (SFGG) a adopté en 2011 la définition suivante de la fragilité : « La fragilité est un syndrome clinique. Il reflète une diminution des capacités physiologiques de réserve qui altère les mécanismes d’adaptation au stress. Son expression clinique est modulée par les comorbidités et des facteurs psychologiques, sociaux, économiques et comportementaux. Le syndrome de fragilité est un marqueur de risque de mortalité et d’événements péjoratifs, notamment d’incapacités, de chutes, d’hospitalisation et d’entrée en institution. L’âge est un déterminant majeur de fragilité mais n’explique pas à lui seul ce syndrome. La prise en charge des déterminants de la fragilité peut réduire ou retarder ses conséquences. Ainsi, la fragilité s’inscrirait dans un processus potentiellement réversible ».

Ce questionnaire est anonyme.

L’enregistrement de vos réponses à ce questionnaire ne contient aucune information permettant de vous identifier, à moins que l’une des questions ne vous le demande explicitement.

Si vous avez utilisé un code pour accéder à ce questionnaire, soyez assuré qu'aucune information concernant ce code ne peut être enregistrée avec vos réponses. Il est géré sur une base séparée où il sera uniquement indiqué que vous avez (ou non) finalisé ce questionnaire. Il n’existe pas de moyen pour faire correspondre votre code à vos réponses sur ce questionnaire.


 
Dans le cadre de cette étude intitulée " Évaluation de la fragilité par les médecins généralistes ", un traitement de données va être mis en œuvre.

Le responsable de ce traitement des données est l'Université de Reims Champagne Ardenne (URCA).

Ce traitement de données sera conforme au Règlement Général sur la Protection des Données (règlement UE 2016/679) et à la loi du 6 janvier 1978 modifiée (loi Informatique et Libertés).

Les données seront conservées pendant 12 mois.

Les destinataires des données sont : Romain ROUGET (étudiant en thèse), Dr Malika BERKANE (directeur de thèse) et Dr Coralie BARBE (méthodologiste).

Un délégué à la protection des données a été désigné au sein de l'Université de Reims Champagne Ardenne et vous pouvez le contacter (dpo@univ-reims.fr) pour toute question sur le traitement des données.

Le fondement juridique de ce traitement de données réside dans l'intérêt public de conduire la recherche.

Vous pouvez refuser de participer à cette recherche ou retirer votre acceptation de participation à tout moment.

Vous disposez d'un droit d'accès et de rectification. Vous disposez également d'un droit de limitation du traitement des données.

Vous pouvez réaliser une réclamation concernant le traitement de données auprès de la CNIL (https://www.cnil.fr/fr/webform/adresser-une-plainte).

Pour toute question sur cette recherche, vous pouvez contacter Romain ROUGET à l'adresse suivante : romain.rouget@etudiant.univ-reims.fr