Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Thèse: Description des pratiques et des perceptions des médecins de ville concernant la prévention du syndrome d'épuisement parental des petits nourrissons

Ce questionnaire axé sur l'accompagnement à la parentalité est réalisé dans le cadre d’une thèse de Pédiatrie à l'UNIVERSITÉ de REIMS- CHAMPAGNE ARDENNES.

Dans le cadre de mon internat de pédiatrie, j’ai pu m'apercevoir que beaucoup de parents ne se sentent pas accompagnés autant qu‘ils en auraient besoin dans les premiers mois de vie de leur enfant.

Par l'intermédiaire de ce questionnaire, mon objectif est de décrire les pratiques et les perceptions des médecins de ville vis à vis de l’épuisement parental et leur potentielle demande d'appui et d'information.

"L'épuisement parental " ou "burnout parental" peut être défini comme un syndrome de détresse intense lié à la parentalité et qui se manifeste de trois façons: un épuisement physique et émotionnel, un désengagement affectif et la perte du sentiment d'efficacité parentale.

L'épuisement parental peut notamment se compliquer de troubles des interactions parents-enfants, un état depressif parental, +/- dans certaines situations peut aboutir à des comportements de négligence ou de maltraitance.

Grâce à votre retour d’expérience, j'espere que ce travail permettra d'améliorer l’accompagnement des familles, et ainsi diminuer les risques d’épuisement et leurs conséquences.

Avec tous mes remerciements pour votre participation,

Bien cordialement,

Laure Chouraqui, interne de Pédiatrie


 

Il y a 19 questions dans ce questionnaire.
Ce questionnaire est anonyme.

L’enregistrement de vos réponses à ce questionnaire ne contient aucune information permettant de vous identifier, à moins que l’une des questions ne vous le demande explicitement.

Si vous avez utilisé un code pour accéder à ce questionnaire, soyez assuré qu'aucune information concernant ce code ne peut être enregistrée avec vos réponses. Il est géré sur une base séparée où il sera uniquement indiqué que vous avez (ou non) finalisé ce questionnaire. Il n’existe pas de moyen pour faire correspondre votre code à vos réponses sur ce questionnaire.


 
Les données recueillies dans ces questionnaires seront anonymisées, et utilisées uniquement pour le besoin de l’étude.

L’Université de Reims Champagne-Ardenne (Villa Douce -9, bd de la Paix -CS 60005 -51724 Reims Cedex), s'engage à ce que le traitement de données personnelles soit conforme au Règlement Général sur la Protection des Données (règlement UE 2016/679) et à la loi du 6 janvier 1978 modifiée (loi Informatique et Libertés).

Les données sont recueillies à des fins de recherche dans le cadre de la thèse en médecine, Intérêt de la sensibilisation des médecins de ville en prévention du syndrome d’épuisement.
La base légale du traitement de données est la mission d'intérêt public.
Les destinataires des données sont Laure Chouraqui et la directrice de thèse le Docteur Laurence Dulière
Ces données sont conservées pour une durée de 2 ans.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement des données qui vous concernent ainsi que d’un droit d’opposition et d’un droit à la limitation du traitement de ces données.
La fourniture des données est facultative.

Pour toute question sur le traitement de vos données, vous pouvez contacter Laure Chouraqui à l’adresse suivante : laure.chouraqui@etudiant.univ-reims.fr

Si vous estimez, après avoir contacté la Déléguée à la Protection des Données de l’URCA à l’adresse suivante : dpo@univ-reims.fr, que vos droits Informatique et Libertés ne sont pas respectés, vous avez la faculté d’introduire une réclamation à la CNIL, en ligne ou par courrier postal.
Questions
(Cette question est obligatoire)
Vous êtes ?
(Cette question est obligatoire)
Depuis combien d'années exercez vous ?
(Cette question est obligatoire)
Avez-vous déjà entendu parler du syndrome d'épuisement parental? 
Si oui, dans quel contexte?
(Cette question est obligatoire)
 Concernant votre volume de consultation, que représentent les enfants de moins de 6 moins?
(Cette question est obligatoire)

Parmi les consultations des nourrissons de 6 mois et moins, le motif "inquiétude parentale*" concerne environ:

*Inquiétude relative à l'état de santé de l'enfant sans réelle cause organique pathologique retrouvée par le clinicien

 

(Cette question est obligatoire)
Parmi les consultations où vous concluez à une " inquiétude parentale", quels sont les 3 motifs de consultation initiaux les plus fréquents? ( plusieurs réponses possibles)
(Cette question est obligatoire)
Quels sont selon vous les facteurs de risque d'épuisement parental? (plusieurs réponses possibles)
(Cette question est obligatoire)
 Quels sont les symptômes des parents qui selon vous doivent vous orienter vers un épuisement parental?
(Cette question est obligatoire)
 Comment gérez vous les épuisements parentaux suspectés ou avérés?
(Cette question est obligatoire)
Vous êtes- vous déjà senti démuni face à la demande de certains parents dans le cadre de consultations de petits nourrissons de 6 mois et moins? 
(Cette question est obligatoire)
Si oui, préciser pourquoi selon vous? (plusieurs réponses possibles)
(Cette question est obligatoire)
Quels sont les thématiques qui vous posent problèmes dans le cadre de ces consultations?
(Cette question est obligatoire)
Travaillez-vous en lien avec les autres professionnels de la petite enfance?
(Cette question est obligatoire)
Si oui, précisez avec qui: (plusieurs réponses possibles)
(Cette question est obligatoire)

Si non, précisez pourquoi? (plusieurs réponses possibles)

(Cette question est obligatoire)
Pensez-vous que des rencontres dans le cadre d’un réseau périnatal pourraient vous être utile?
(Cette question est obligatoire)
Pensez vous qu'une formation ciblée sur le risque d'épuisement parental en périnatalité pourrait vous etre bénéfique?

Avez-vous des remarques, questions, suggestions?